Back to top
violainespipoll1@Lisa GarnierMNHN.jpg

Présentation

VIGIE-NATURE, UN RÉSEAU DE CITOYENS QUI FAIT AVANCER LA SCIENCE

Vigie-Nature est un programme de sciences participatives ouvert à tous les curieux de nature, du débutant au plus expérimenté.

Fondé et porté par le Muséum national d'Histoire naturelle, pionnier des sciences participatives en France depuis 20 ans, Vigie-Nature est animé par des associations et mis en œuvre grâce à des réseaux d’observateurs volontaires.

En s’appuyant sur des protocoles simples et rigoureux, il propose à chacun de contribuer à la recherche en découvrant la biodiversité qui nous entoure

Initié il y a plus de 20 ans avec le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) créé en 1989, le programme Vigie-Nature s’est renforcé depuis avec le suivi de nouveaux groupe : les papillons, chauves-souris, escargots, insectes pollinisateurs, libellules, plantes sauvages des villes…

En offrant aux scientifiques des données de terrain essentielles, dans toute la France, les observateurs volontaires participent ainsi à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité ordinaire et sur les réponses face aux changements globaux (urbanisation, changement climatiques…)

Vous souhaitez comprendre les missions de Vigie-Nature ? Téléchargez notre Bilan 2016 (PDF).

Rejoignez-nous sur :

  
                                  
facebook.png
          
logo-twitter.png
          
vigie-nature_le_blog.png
 

 

petit-gris © b.fontaine-MNHN

 

ORGANISATION DE VIGIE-NATURE

Vigie-Nature s'organise en 5 pôles par type de public : naturalistes, grand public, agriculteurs, scolaires, gestionnaires d'espaces verts ou espaces naturels (voir carte en bas de page)

 

FONCTIONNEMENT DU RÉSEAU

Les observatoires de Vigie-Nature sont créés et animés au niveau national par le Muséum et des associations partenaires.

Au niveau local, un tissu de relais porte les observatoires grâce à des sorties de terrain, des animations ou des formations. Les participants envoient leurs observations directement à Vigie-Nature ou les transmettent à leurs relais locaux.

Lire le témoignage de Nathalie Devezeau, animatrice Vigie-Nature dans les Hauts de France :

Vigie-Nature publie les résultats des études scientifiques menées par des chercheurs du Muséum ou d'ailleurs à partir de ces observations. Les études sont alors reprises par le monde scientifique, les médias et sont utiles aux politiques publiques. 

 

fonctionnementvigienaturecromane_amice_vigie-nature.jpg

 

LE MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'ÉNERGIE ET DE LA MER

La connaissance de la biodiversité est essentielle pour aménager le territoire et organiser des politiques publiques durables au coeur des préoccupations du Grenelle Environnement.
Le ministère du Développement durable a initié plusieurs projets nationaux permettant, via les sciences  participatives, de réaliser un inventaire précis et cartographié de la faune et de la flore en France.

Le projet Vigie-Nature permet de répondre à des questions essentielles sur la biodiversité ordinaire, qui représente la majeure partie, en biomasse, de la faune et de la flore de notre territoire. Il permet également de susciter, chez le plus grand nombre, un intérêt pour la biodiversité tout en améliorant les connaissances naturalistes à l’échelle nationale et régionale.
Les données de ce projet sont très utiles pour suivre nos politiques publiques. A titre d’exemple, l’indicateur STOC est un indicateur phare de la Stratégie Nationale pour la Biodiversité : disponible depuis de nombreuses années, il donne des indications fiables concernant l’évolution des oiseaux communs dans les différents milieux (agricoles, forestiers...).

 

Publics Vigie-Nature